Miser sur une jeunesse inspirée

Publié le 26 septembre 2017, par Goudreault, Martin

« La réussite du Québec de demain passe par les jeunes d’aujourd’hui », entend-on souvent. Alors que 56% de l’offre de main-d’œuvre entre 2015 et 2024 proviendra des jeunes faisant leur entrée sur le marché du travail[1], cette maxime nous rappelle l’importance pour ceux-ci de se développer pleinement et de tirer le maximum possible de leur passage à l’université. Or, comment peuvent-ils faire? Certes, les notes sont souvent mises de l’avant comme principale source de distinction entre les étudiants, mais nous savons maintenant que ces indicateurs ne sont pas une prédiction absolue du succès que connaîtra une personne dans sa future carrière. Ce sont plutôt ses motivations, ses capacités interpersonnelles et sa vision du monde qui seront des facteurs déterminants de ses succès. Des mécanismes doivent donc assurer les transferts d’expérience en plus des transferts de connaissances, ces derniers déjà bien établis dans les Universités.

À HEC Montréal, par exemple, de nombreuses activités tentent de rapprocher les étudiants des milieux professionnels par des compétitions, des mandats de consultations et des études de cas, pour n’en nommer que quelques-uns. Toutefois, les activités misant sur le développement personnel y sont moins présentes. Ces dernières sont pourtant tout aussi importantes, car elles aident les jeunes à former et comprendre leur personne, à développer leur intuition, à comprendre le monde qui les entoure ainsi qu’à leur fournir des sources de motivation et de confiance en soi. Pour paraphraser Peter Drucker, fondateur du management moderne, il est important de cultiver une compréhension profonde de soi, car l’excellence n’est accessible que lorsque l’on mise sur nos forces[2].

C’est ainsi qu’avec trois collègues et moi-même, nous avons fondé Leaders HEC, une organisation étudiante visant à soutenir les transferts d’expérience par la mise sur pied d’activités liées davantage au développement personnel que professionnel. Notre objectif principal est donc de mettre en contact des leaders riches en expériences avec des étudiants allumés, et ce, pour alimenter les réflexions personnelles de ces derniers tout en les aidant à se développer en tant qu’individus. Pour ce faire, l’organisation d’ateliers d’échanges intimes avec des personnalités d’exception, de délégations étudiantes lors d’événements d’importance et de conférences d’envergure est au programme.

C’est de cette manière que nous comptons, avec Leaders HEC, offrir à la communauté étudiante de HEC Montréal des espaces de rencontres, de réflexions et d’inspiration afin de contribuer à former ceux qui feront la prospérité de demain.

 

[1]http://www.emploiquebec.gouv.qc.ca/publications/pdf/00_IMT_Perspectives_2015-24.pdf

[2] Managing Oneself, Peter F. Drucker.

Haut de page