Côte-Nord

Coup d’envoi d’un mouvement de prospérité en Côte-Nord

Coup d’envoi d’un mouvement de prospérité en Côte-Nord

Parce que la région de la Côte-Nord souhaite se propulser économiquement, elle joint le mouvement PROSPERITE.QUEBEC, une campagne de mobilisation apolitique mise sur pied par le Conseil du patronat du Québec (CPQ) et destinée à encourager la création de richesse dans une perspective de développement durable, à valoriser l’entrepreneuriat et l’innovation, à stimuler le goût du risque et de la réussite. Pour donner de l’impulsion à cette initiative et la faire rayonner partout sur le territoire de la Côte-Nord, trois personnalités du monde des affaires, Guylaine Quessy, présidente de Synergica Électrique ainsi qu’Alexandre et Vincent Range, propriétaires du Blanc Bistro, ont accepté d’agir comme ambassadeurs régionaux.

« La région de la Côte-Nord dispose de tous les atouts pour créer de la richesse : main-d’œuvre compétente et talentueuse, leaders visionnaires et innovants, ressources naturelles abondantes, infrastructures stratégiques, établissements d’enseignement bien impliqués. Aujourd’hui, je suis heureux que les forces vives de la région adhèrent à la Campagne avec un enthousiasme aussi grand, et de voir une communauté se mobiliser avec autant de conviction », a souligné le président-directeur général du CPQ, Yves-Thomas Dorval, présent à Port-Cartier pour donner le coup d’envoi régional à la campagne PROSPERITE.QUEBEC.

L’engagement de Guylaine Quessy, d’Alexandre et Vincent Range vise à sensibiliser la communauté d’affaires et la région aux vertus de la prospérité, inviter d’autres personnalités à poursuivre le mouvement, valoriser les retombées des initiatives entrepreneuriales, encourager un dialogue social constructif autour des projets émergents et, surtout, prendre un engagement concret en faveur de la prospérité. Plus concrètement, Guylaine Quessy a annoncé son intention de conserver et créer des emplois au sein de son entreprise, malgré la période économique plus difficile tandis qu’Alexandre et Vincent Range souhaitent stimuler la fibre entrepreneuriale auprès des jeunes en donnant des conférences et en livrant des témoignages sur leur propre expérience.

« Guylaine Quessy, Alexandre et Vincent Range incarnent parfaitement les valeurs qui sous-tendent la Campagne : des entrepreneurs accomplis bénéficiant d’une excellente notoriété, des personnes carburant à l’innovation et des personnalités engagées au sein de leur communauté. À travers eux, nous reconnaissons la fierté, l’acharnement et la détermination des gens de la région », a affirmé Annick Thibouthot, directrice générale de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) Côte-Nord.

INVESTIR ET S’INVESTIR

Le Québec accuse un important recul, notamment au chapitre du PIB par habitant qui se situe à 36 168 $, comparativement à une moyenne canadienne de 44 057 $, un écart dépassant 7 000 $. Par ailleurs, le Québec doit affronter plusieurs enjeux, notamment le vieillissement démographique accéléré, la dette la plus élevée au Canada ainsi qu’une intensité entrepreneuriale et une productivité plus faibles.

Visiblement, il faut se retrousser les manches et se donner le goût de la prospérité pour maintenir, voire augmenter, notre niveau de vie. Imaginons un instant que l’on réussirait à combler la différence : l’équivalent de 58 milliards de dollars seraient injectés dans l’économie québécoise. Toutes proportions gardées, cela représenterait une somme de 750 millions de dollars en Côte-Nord!

« Évidemment, je ne peux pas y arriver seule, on doit tous travailler ensemble afin d’améliorer la prospérité de la Côte-Nord afin de collectivement, améliorer notre qualité et notre niveau de vie  », a ajouté Guylaine Quessy.

« Nous endossons pleinement cette campagne et acceptons d’investir temps et énergie parce que nous avons le goût que les jeunes reviennent s’établir ici après leurs études, que nos travailleurs puissent bénéficier des meilleures conditions d’emploi et que l’on s’enrichisse collectivement », ont affirmé Alexandre et Vincent Range.

Les deux ambassadeurs pourront compter sur l’appui indéfectible de la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) Côte-Nord, qui entend moduler plusieurs éléments de sa programmation des 36 prochains mois à la sauce PROSPERITE.QUEBEC, et avec la couleur de la Côte-Nord.

PROSPÉRER, UN GESTE À LA FOIS !

Histoire de mobiliser le plus grand nombre de personnes, chacun des ambassadeurs devra mettre au défi des personnalités régionales qui devront poser un geste concret en faveur de la prospérité et le communiquer sur la place publique. Création de nouveaux emplois, approvisionnement auprès d’un fournisseur local, implication dans la communauté, intégration en emploi des clientèles sous-représentées sur le marché du travail, participation à un programme de mentorat pour favoriser l’éclosion de nouveaux entrepreneurs, mesure pour stimuler l’achat local, toutes les initiatives sont les bienvenues pourvu qu’elles contribuent à créer de la prospérité et respectent les principes du développement durable. Les deux personnes désignées devront lancer le défi à de nouvelles personnes, et ainsi de suite.

Au cours de la conférence de presse, Guylaine Quessy a sélectionné Isabelle et Claudia Dupuis de la Boutique Marie-Fleur et David Vaillancourt, directeur de la Plomberie du Portage tandis qu’Alexandre et Vincent Range ont lancé le défi à Martin Demassieux, directeur général de Optik 360, à Steven Samson, directeur général - associé chez Olivier Ford Sept-Îleset à Daniel Arseneault, propriétaire de Zone Vélo ski.

« N’oublions jamais que la prospérité est l’affaire de tous, et que c’est l’addition de petits gestes qui fera la différence. La prospérité du Québec et de nos régions, on a le devoir d’en parler », a conclu Yves-Thomas Dorval.

Haut de page